ParismaisondeBalzac

La maison de Passy, 47 rue Raynouard, 75016 Paris, Métro La Muette

TRANCHES DE VIE:

Je décida de visiter la maison d'Honoré de Balzac après celle de Victor Hugo ..... pouquoi cette ordre ??  Car j'avais décidé de concentrer mes visites quartier par quartier ..... alors le Marais venant avant Passy sur la Rive Droite dans mon itinéraire !! Mais j'avais aussi hâte de visiter cette maison que l'appartement de la rue des Vosges !! Le matin du grand jour j'étais aussi énervée qu'un enfant le matin de Noël !! Alors direction métro et petite promenade le long de la Seine vers les  Jardins du Trocadéro pour finalement arriver rue Raynouard !!!  Maintenant voici un peu d'histoire:

L'occupation du site de la maison de Passy est attestée dès le Moyen Âge, bien avant l'arrivée de Balzac qui occupa une partie de cette maison de 1840 à 1847.  Des fouilles réalisées en 2002 ont montré que les caves englobent des habitats troglodytiques de la fin du Moyen Âge - les seuls connus à ce jour à Paris-, quand Passy n'était qu'un village peuplé de cultivateurs, de vignerons et de carriers.  Sous l'Ancien Régime, les coteaux sont transformés en terrasses où de modestes maisons côtoient des hôtels particuliers luxueux, transformés après la Révolution en immeubles de rapport. 

Balzac loue dans la dépendance d'un hôtel situé au 47 de l'actuelle rue Raynouard, en octobre 1840, un appartement composé d'une salle à manger, d'un salon et d'une chambre à coucher pourvu d'un cabinet, avec jouissance d'une cave et du jardin.  Après son annexion par Paris en 1860, Passy s'urbanise et le village devient au XXe siècle l'un des beaux quartiers de la capitale.  La maison de Balzac offre aujourd'hui le dernier témoignage des coteaux de Passy, tels qu'ils se présentaient sous l'Ancien Régime au XIXe siècle.  En 1910, un homme de lettres sauve la maison en y installant un musée dédié à l'écrivain, devenu musée municipal en 1949.  (Source: Guide de visite La Maison de Balzac, Ville de Paris)

Je suis arrivée à pied dans le quartier de Passy ...... lors de ma randonnée je découvrais pour  la première fois la grande dame de fer vue de la Rive Droite ..... majestueuse dans toute sa grande beauté vu des Jardins du Trocadéro .... vraiment impressionnant .... dire que les parisiens ne la remarque même plus .... OUFFFF je  me trompe un peu d'itinéraire mais comme je me retrouve dans un dédale de petites rues je poursuis ma route en me disant que je finirai bien par croiser rue de Raynouard.... oupsss arrivée dans un cul-de-sac je m'apprête à faire demi-tour quand j'entrevois par hasard entre les bâtiments une longue escalier en pallier .... je m'y aventure pour y découvrir un étonnant passage entre les différents paliers de rue ..... et me voilà enfin presque par miracle sur la rue de la Maison de Passy ......

Une fois mon souffle repris je poursuis ma route et me retrouve enfin devant l'adresse voulue ..... mais pas de maison ?? bizarre ?? Mais je vois pourtant l'indication Maison-musée d' Honoré de Balzac je pousse donc la grande grille pour me retrouver cette fois-ci à descendre d'autres marches et devant une vue superbe surplombant le jardin de la maison de Balzac !!! M'y voilà donc enfin !!!!

Un superbe jardin odorant parsemé de rosiers tout en fleur..... d'arbustes de toute sorte .... une jolie maison blanche à volet vert m'apparaît entourée d'un écrin de verdure avec la Tour Eiffel semblant veiller sur elle tout au loin .... vraiment un jardin magnifique .... invitant à la farniente !!! Pourtant Honoré de Balzac ne semble pas s'y être prélassé de nombreuses heures .... seulement pour cueillir quelques fleurs à l'occasion ..... Balzac étant plutôt un bourreau de travail ...... un superbe endroit également pour se sauver de ces créanciers avec qui il avait quelques problèmes à cet époque ....

Il y vivait caché sous le pseudonyme de "M. de Breugnol" .... le romancier y vécu sept année dans cet "abri provisoire" , dont il apprécia la commodité.  Prenant en contrebas la pittoresque rue Berton, Balzac pouvait aisément rejoindre la barrière de Passy et gagner le centre de Paris.  La maison de Passy fut surtout un lieu de travail acharné: "Travailler, c'est me lever tous les soirs à minuit, écrire jusqu'à huit heures, déjeuner en un quart d'heure, travailler jusqu'à cinq heures, dîner, me coucher, et recommencer le lendemain." Le cabinet de travail, heureusement préservé, a conservé la petite table de l'écrivain, "témoin, écrit-il à Mme Hanska (qui deviendra malheureuseument son épouse que 5 mois seulement avant son décès ), de mes angoisses, de mes misères, de mes détresses, de mes joies, de tout ....Mon bras l'a presque usée à force de s'y promener quand j'écris".  C'est sur cette table en effet que Balzac  corrigea l'ensemble de La Comédie Humaine et écrivit quelques-uns de ses plus grands chefs d'oeuvre: Une ténébreuse affaire, La Rabouilleuse, Splendeurs et misères des Courtisanes, La cousine bette, Le cousin Pons....  (Source: Guide de visite La Maison de Balzac, Ville de Paris) .....  vous pouvez presque vous imaginez mon émotivité à fleur de peau j'imagine !!! j'allais voir LA table de travail de ce grand écrivain !!

Avant d'entrer dans le musée je me repose un peu au jardin la vue y étant si belle .... et je profite du discours d'un guide touristique qui vient justement de s'y arrêter avec son groupe .... je bénéficie donc d'informations historiques supplémentaires tout en me reposant !!! J'y apprend que Balzac courtisera Mme Hanska (mariée à l'époque à un polonais) de nombreuses années (18 ans environ ) avant de pouvoir l'épouser enfin à la mort de son mari .... ils entretiendrons une correspondance assidue durant de nombreuses années échangeant ainsi des centaines de lettres passionnées ...

J'entre enfin dans la maison .... le musée présente plusieurs souvenirs personnels de l'écrivain tels des tableaux, gravures et objets lui ayant appartenus.  Ainsi qu'un grand nombre d'éditions originales, manuscrits et illustrations.  Une pièce est également consacrée uniquement à Mme Hanska que nous pouvons rencontrer sur de nombreux tableaux ... Une pièce impresionnante aussi  est la pièce où la "généalogie des personnages de la Comédie Humaine " est représentée par un tableau long de 6 m où sont référencés 1 000 personnages sur les 4 à 6 000 de La Comédie Humaine.  Chaque personnage est représenté par sa gravure avec quelques informations .... les mille personnage tienne dans toute les murs de la pièce .... en entrant dans cette petite salle c'est comme si nous nous retrouvions entouré de l'univers de Balzac ..... Balzac disait lui-même: "J'aurai porté une société toute entière dans ma tête"  ..... cette pièce est vraiment le reflet de cette phrase !!!

Je poursuis de pièce en pièce pour en arriver au cabinet de travail de Balzac .... le coeur me bat à tout rompre ..... j'ai presque l'impression de ressentir sa présence et qu'il m'invitera à m'asseoir pour y jaser tranquillement ..... petite pièce exigue mais chaleureuse ...  ayant une jolie porte-fenêtre ouvrant sur le jardin .... un petit foyer (je suis estomaquée !!! le même petit foyer qui se trouve également dans ma petite chambre d'hôtel  :)  ).... une grande bibliothèque avec des livres rares et originaux provenant vraiment de la collection personnel de l'auteur et finalement de sa petite table de travail en plein centre de la pièce ....  en bois de noyer .... qui semble effectivement usée par le temps et le travail acharné de son maître de lettres .... Je suis bien émue et seule car les autres visiteurs sont toujours au jardin alors j'en profite pour y rester longtemps ..... et me délecter de la quiétude qui se dégage de cette pièce ..... je me sens comme chez moi .... une petite maison où j'aurais bien aimé habiter moi aussi .... entre demeure et jardin !!! Comme le dit si bien Balzac: "Je tiens à une maison calme.... entre cour et jardin, car c'est le nid, la coque, l'enveloppe de ma vie" ..... nous pouvons y voir également plusieurs copies mainte et mainte  fois corrigées et recorrigées deux fois plutôt qu'une .... un homme d'une rare  passion et minutieux à l'excès .... Le cabinet de travail de Balzac est la pièce vraiment la plus documentée de la maison car elle est souvent évoquée dans la correspondance de l'écrivain.  Tendue de velours rouge avec des cordons de soie noire (lettre à Mme Hanska, avril 1842), les livres y occupaient une place importante, de même qu'une partie du "bric à brac" que l'écrivain amassait pour son hôtel de la rue Fortunée, acquis en 1846.  Ce cabinet fu partiellement réaménagé dès 1914. 

Dans une autre salle nous pouvons voir la canne à pommeau de turquoise .... la cafetière de Balzac .... il buvait du café du matin jusqu'au soir pour pouvoir écrire ainsi .... également une sculture de Balzac réalisée par Rodin (1897).... Vraiment une fort belle exposition bien représentée et bien documentée ..... Pour terminer ma visite je me suis réfugiée un moment dans le jardin sur le banc tout près de la porte-fenêtre du cabinet de travail .... et je me suis imaginée durant quelques minutes  Balzac assis au même endroit rêvant de ses personnages de la Comédie Humaine ou lisant une lettre de sa chère et fidèle correspondante Mme Hanska ..... j'étais assise sur ce banc le corps en l'an 2011 mais l'esprit tournée vers une autre époque ..... un sentiment vraiment particulier ..... presqu'envoûtant ....ennivrant dans ce jardin tout de rose vêtu .... un autre moment à classer dans les moments magiques de ce voyage au saveur littéraire .....

Parismaisonbalzac bancparc

Source: Site de la Ville de Paris

Je suis repartie en direction de la Seine par la pittoresque petite rue Berton située au pied de la maison de Passy ....rue tout en pierre  .... émue jusqu'aux larmes .... grande romantique que je suis ..... j'avais enfin visité les maisons des deux grands écrivains Balzac et Hugo .... certain sont fan de groupe de musique Rock ou encore groupie de chanteurs populaires ... moi je suis une admiratrice d'écrivains d'un autre temps hi hi hi :)  ...... de pouvoir marcher ainsi dans les traces de ces grands hommes de lettres est venu toucher une corde sensible tout au fond de moi ..... moi qui rêve un jour lointain d'écrire qui sait un petit roman ou encore une nouvelle ..... je ne sais pas si je le ferai vraiment un jour.... manquant de la discipline nécessaire à l'écriture et surtout de confiance en moi  ..... mais ce que je sais c'est que je me souviendrai toujours d'avoir eu la chance d'effleurer l'atmosphère d'inspiration d'un bureau de grand écrivain !! 

AHHH quels beaux moments gravés à jamais dans ma mémoire ..... je n'ai malheureusement pas beaucoup de photographies .... mais il me reste le petit guide de visite et mes souvenirs impérissables dans ma mémoire !!!! Je vous joins le lien du site de la Ville de Paris où l'on retrouve quelques informations sur la Maison-musée  de Passy ...alors bonne visite à votre tour !!!

Je vous souhaite bonne et belle lecture et si vous avez lu des extraits ou entièrement La Comédie Humaine ou tout autre oeuvre d'Honoré de Balzac n'hésiter pas à nous le partager !!  Il me fera plaisir de lire vos commentaires sur le sujet !!!

Bonne Lecture !!carnetcoupdecoeur